La fabrication

La fabrication se fait entièrement à la main. Une centaine d'artisans travaille avec bibol. C'est un partenariat équitable.

Nous n'utilisons que des vernis et des peintures propres: c'est à dire sans solvant. C'est mieux pour ceux qui utilisent nos produits, et surtout beaucoup mieux pour les artisans qui les fabriquent.

Après la récolte le bambou séjourne plusieurs semaines dans l'eau courante pour être débarassé de sa cellulose et devenir imputrescible. Il est ensuite séché, fendu en lamelle, puis enroulé dans une planche avec un trou du diamètre de l'objet à réaliser.decoupage du bambou

Le disque ainsi formé, est appliqué sur un gabarit, puis ajusté au marteau.fabrication du bol en bambou

Le fond est rentré en force. En écartant toutes les lamelles, il sert de clé de voute à l'ensemble. Avant d'être raboté, le bol en bambou est trempé dans une résine naturelle provenant de l'anacardier.cle de voute du saladier en bambou

Les finitions représentent la majeure partie du travail. 12 couches au total pour avoir un brillant de cette profondeur, et des temps de séchage très longs. Entre chaque couche, les produits sont poncés à la main et sous l'eau, pour devenir parfaitement lisse.les finitions chez bibol

La coquille d'oeuf de cane est incrustée à la main, les vides sont comblés et l'ensemble est reponcés.poncage de coquille d oeuf